"Le bouddhisme est un mode de vie par lequel nous développons les qualités de notre esprit.
C’est un mode de vie très particulier, car c’est une façon d’atteindre le bonheur
sans nuire à autrui."

LE XVIIe GYALWA KARMAPA, TRINLEY THAYÉ DORJÉ

Revue "Tendrel"

Retrouvez sur cette page des enseignements parus dans la revue "Tendrel" éditée par Dhagpo Kagyu Ling jusqu'en 2002.

Poême de Dja Tchekapa

Dja Tchekapa (1101-1175) fut le disciple de Sharpawa, lui-même disciple de Polowa.

Quelques instants avant son décès, il composa ce poême qui exprime la force de
renoncement du méditant et sa sérénité face à la mort.

Ayant abandonné mon pays et mes proches,
J'ai produit la vertu libre d'attachement.
A la résidence de l'Ami de Vertu,
J'ai produit la vertu de l'Ècoute, de la réflexion et méditation.
Maintenant, bien que je meure, je n'ai pas de regrets.

Je n'ai pas vénéré mes proches comme des dieux,
Je porte des haillons et me tiens à une place infÈrieure,
Je ne manifestais pas de découragement vis-à-vis de mes amis,
Je n'ai pas cherché la célébrité ni amassé de richesses,
Maintenant, bien que je meure, je n'ai pas de regrets.

J'ai abandonnÈ la croyance populaire, la religion des dieux
et les honneurs,
La vénération des bienfaiteurs comme des dieux,
Et la vénération des nonnes.
J'ai pratiqué la vie du Grand Sage.
Maintenant, bien que je meure, je n'ai pas de regrets.

Ceux qui avaient belle apparence et richesse,
Je ne les ai pas honorés.
Je n'ai pas été usurier, je n'ai pas fait de commerce,
je n'ai pas fait de maison et n'ai pas eu en charge de monastËre.
Maintenant, bien que je meure, je n'ai pas de regrets.

Dhagpo Kagyu Ling - Landrevie - 24290 Saint-Léon sur Vézère - tél : 05 53 50 70 75 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.