"Le bouddhisme est un mode de vie par lequel nous développons les qualités de notre esprit.
C’est un mode de vie très particulier, car c’est une façon d’atteindre le bonheur
sans nuire à autrui."

LE XVIIe GYALWA KARMAPA, TRINLEY THAYÉ DORJÉ

Article posté le 04/08/2015 sur Huffingtpost
Voir l'article original (en anglais)

Le concept de « richesse intérieure » provient de mon point de vue personnel — une approche bouddhique — sur la compréhension de la vie et de la richesse qui repose en nous. J’utilise cette terminologie comme un moyen permettant aux gens de pouvoir parler de façon concrète de la pensée et des vues bouddhiques, avec l’espoir que cela aide autrui. Cependant, comme l’a dit le Bouddha, ultimement, il appartient à chacun d’investiguer et de rechercher si ces vues et concepts sont bénéfiques ou pas.

 Nous vivons dans un monde physique animé par la « richesse matérielle ». Nous dépendons des ressources matérielles et lorsqu’il y a des insuffisances, nous avons tendance à nous tourner vers l’extérieur pour nous procurer les choses dont nous avons besoin dans la vie. Quand nous considérons que chacun d’entre nous est en quête du bonheur, nous pouvons nous demander : « Est-ce que la richesse matérielle seule peut nous offrir un bonheur durable ? »

 

La richesse matérielle est épuisable 

Le problème, dans le domaine de la richesse matérielle, est son insuffisance continuelle. Sa véritable nature est de pouvoir être consumée et épuisée. Il manque toujours quelque chose. Existe-t-il donc un type de richesse dont la nature serait inépuisable et atemporelle ? 

La perspective bouddhique offre une approche plus vaste des types de richesses qui existent. Il y a la richesse matérielle, mais aussi la richesse intérieure. La richesse intérieure est atemporelle, et c’est dans ce sens qu’elle est l’opposé de la richesse matérielle. La richesse intérieure est la réserve abondante de compassion, de sagesse et des autres valeurs non matérielles qui demeurent en nous. Toutes ces valeurs sont devant nous, en nous, mais comme nous manquons d’expérience pour puiser dans cette richesse intérieure, nous avons tendance à regarder vers l’extérieur trop facilement. Nous manquons d’équilibre, nous ne nous sentons pas entiers, en partie parce que nous envisageons notre richesse et notre succès uniquement par des moyens dont la nature est limitée et épuisable.

 

Un équilibre sain de richesse 

La compréhension et l’expérience de la richesse intérieure nous permettent d’établir un équilibre avec la richesse matérielle et de nous sentir entiers de nouveau.

 Nous avons tous des besoins humains de base. Afin de survivre, il nous faut de l’air, de l’eau, de  la nourriture et un toit. Une fois ces besoins satisfaits, quel est le but de la richesse matérielle ?

 À l’époque de l’information, nous pouvons utiliser les ressources matérielles pour communiquer, partager et interagir les uns avec les autres, dans le monde entier, mais que partageons-nous ? Pourquoi le partageons-nous ? Nous risquons de devenir confus et incertains à propos de ce que nous essayons de partager. L’approche bouddhique indique que ce que nous avons vraiment besoin de partager n’est rien d’autre que la richesse intérieure elle-même.

 Après tout, fort du luxe d’avoir de l’air, de l’eau, de la nourriture et un toit, et puisque nous bénéficions de l’environnement, de l’espace et du temps pour explorer et réfléchir à ce qui est le plus important dans la vie, nous pouvons en fait voir que le plus essentiel réside dans nos valeurs, comme l’amour bienveillant, dans notre richesse intérieure. Par conséquent, les richesses et les ressources matérielles jouent un rôle important dans la diffusion de la richesse intérieure.

 

La richesse intérieure comme un besoin humain de base 

Selon la perspective bouddhique, la richesse intérieure est la chose la plus essentielle dont nous avons besoin en tant qu’individu. Les valeurs atemporelles de compassion et de sagesse sont avec et en nous depuis des siècles et des millénaires. Nous ne pouvons pas survivre sans compassion, sans l’attention d’un parent ou d’un gardien ou sans prendre soin les uns des autres. Lorsque nous regardons le monde dépendant et matériel, nous pouvons voir que, de diverses façons, la richesse intérieure est un besoin humain de base. Nous ne pouvons survivre sans amour bienveillant, sans attention ou amour universel.

 

Le choix et l’opportunité devant nous 

Nous avons tous une conscience et nous sommes capables de comprendre et d’éprouver le monde de différentes façons. À cause de la nature même de l’impermanence, nous sommes un organisme en constante évolution et la façon dont nous évoluons nous appartient vraiment. Si nous manquons d’investir dans notre richesse intérieure, nos défis resteront inchangés et il y aura toujours une opportunité pour que la confusion émerge, mais il existe une alternative.  

 Tant qu’il y a de la vie, il y aura toujours des hauts et des bas. Si nous imaginons un monde en nous concentrant davantage sur la richesse intérieure, il y aura davantage de tolérance et de compréhension. Un monde avec plus de richesse intérieure ne fera pas disparaître les difficultés, mais nous pourrons appréhender la vie avec une clarté plus profonde grâce à une grande quiétude dans notre esprit. Plus de confusion, plus d’incertitudes.

Dans un monde avec plus de richesse intérieure, nous pourrons vivre au quotidien de la manière la plus utile. Oui, les défis demeureront — le monde matériel restera imparfait — mais nous serons capables d’utiliser au mieux chaque opportunité pour le bien de tous les êtres. Dans un monde où l’on investit dans la richesse intérieure, nous pourrons utiliser et équilibrer la richesse matérielle plus sagement. Nous deviendrons nous-mêmes plus équilibrés, plus sains et nous ferons l’expérience d’une paix et d’un bonheur atemporels ce qui est simplement impossible dans un monde uniquement matériel. La sagesse intérieure est à la portée de chacun d’entre nous. Mon souhait le plus profond est que nous trouvions tous le courage de le découvrir.

Coordonnées

   Dhagpo Kagyu Ling
Landrevie - 24290 Saint-Léon-sur-Vézère - tél : 05 53 50 70 75 -
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Dhagpo, siège européen de la lignée Karma Kagyu, est membre : 

 
Fédération Française
des Centres Bouddhistes
Karma-Kagyu


Union Bouddhiste
de France 


European Buddhist
Union