"Le bouddhisme est un mode de vie par lequel nous développons les qualités de notre esprit.
C’est un mode de vie très particulier, car c’est une façon d’atteindre le bonheur
sans nuire à autrui."

LE XVIIe GYALWA KARMAPA, TRINLEY THAYÉ DORJÉ

Voir l'original sur karmapa.org (anglais) 

   ► ES [Espagnol aquí >]

Le 3 janvier 2020

Thayé Dorjé, Sa Sainteté le XVIIe Gyalwa Karmapa, partage le message suivant concernant les incendies en Australie et les inondations en Indonésie.

Chers amis du Dharma,

Les ravages causés par les feux de brousse en Australie sont presque inimaginables. Des vies ont été perdues. Des millions d'hectares de terre sont en cendres. Des milliers de personnes ont perdu leur maison et leurs moyens de subsistance. Les incendies se propageant chaque jour, il est difficile de voir une lueur d'espoir.

D'un point de vue bouddhiste, l'un des quatre sceaux affirme que toutes les choses composées sont impermanentes. Tout est en constante transformation. Au milieu d'une telle catastrophe et alors qu’on n’en voit pas la fin, si l’on réfléchit à la nature de l'impermanence, on comprend que cette fin viendra. Il doit y en avoir une.

Lorsque l'impermanence frappe, qu'il s'agisse des feux de brousse en Australie ou des inondations de Jakarta qui ont fait au moins 43 morts, elle peut causer beaucoup de souffrances. Néanmoins, de plus grandes souffrances peuvent survenir lorsque nous ne voyons aucune fin, lorsque nous croyons que nos souffrances ne cesseront jamais. Quand nous sommes malades, quand nous traversons des difficultés émotionnelles ou financières, c'est l'idée que notre état actuel durera en quelque sorte éternellement qui est la cause de notre plus grande anxiété. Mais encore une fois, lorsque nous réfléchissons à la nature de l'impermanence, nous comprenons que rien ne dure éternellement.

Par conséquent, alors que nous adressons nos prières et notre compassion aux peuples d'Australie et d'Indonésie, continuons à méditer sur la nature impermanente de la vie. Dans cette impermanence, puissions-nous trouver l'espoir que nous recherchons.

Avec compassion

Thayé Dorjé,
Sa Sainteté le XVIIe Gyalwa Karmapa

Dhagpo Kagyu Ling - Landrevie - 24290 Saint-Léon sur Vézère - tél : 05 53 50 70 75 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.