"Le bouddhisme est un mode de vie par lequel nous développons les qualités de notre esprit.
C’est un mode de vie très particulier, car c’est une façon d’atteindre le bonheur
sans nuire à autrui."

LE XVIIe GYALWA KARMAPA, TRINLEY THAYÉ DORJÉ

Voir l'original sur karmapa.org (anglais) 

   ► ES [Espagnol aquí >]

Aujourd’hui a lieu la journée internationale de la paix des Nations Unies ayant pour thème « action climatique, action pour la paix ». Avec des millions de personnes dans le monde prenant part à une grève climatique, Thayé Dorjé, Sa Sainteté le XVIIeGyalwa Karmapa, partage un message sur la dimension intérieure du changement climatique. 

 

 


Chers amis du Dharma,

Le thème de la journée internationale de la paix des Nations Unies en 2019 est « action climatique, action pour la paix », afin de réfléchir à l’importance d’aborder le changement climatique pour un monde plus apaisé.
Une façon d’approcher ceci est de réfléchir au rôle du « changement climatique intérieur ».

Dans notre environnement médiatique, et dans d’autres aspects de notre vie, il semble que se soit exprimé un raz de marée de colère et d’autres émotions bouillonnantes. De manière irréfléchie, nous avons donné naissance aux émotions affligeantes. L’angoisse, la peur et la colère ont concouru à créer des tempêtes qui nous balaient et causent des destructions et des dévastations intérieures. Si nous ne sommes pas plus attentifs à l’environnement de notre esprit, nous courons le danger de faire face à une urgence climatique intérieure.

La bonne nouvelle est que nous possédons tous les outils nécessaires pour nous aider à rafraîchir notre esprit. Grâce à la pratique d’une méditation quotidienne, nous pouvons accéder à notre sagesse et à notre compassion intérieures, et nous apprenons à devenir lucides quant aux émotions affligeantes. La méditation est une action climatique pratique et puissante.

En tant que bouddhistes, nous comprenons que nos mondes intérieurs et extérieurs sont interdépendants. Si notre climat intérieur surchauffe, nous courons davantage le risque de paroles ou d’actes nuisibles dans notre monde matériel. En même temps, lorsque nous sommes à même de rafraîchir l’esprit, de dompter les tempêtes émotionnelles, nous sommes davantage susceptibles de parler et d’agir de manière bénéfique pour nous-mêmes, pour les autres et pour notre environnement naturel.

Avec toute ma compassion,

Thayé Dorjé
Sa Sainteté le XVIIe Gyalwa Karmapa



Dhagpo Kagyu Ling - Landrevie - 24290 Saint-Léon sur Vézère - tél : 05 53 50 70 75 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.