"Le bouddhisme est un mode de vie par lequel nous développons les qualités de notre esprit.
C’est un mode de vie très particulier, car c’est une façon d’atteindre le bonheur
sans nuire à autrui."

LE XVIIe GYALWA KARMAPA, TRINLEY THAYÉ DORJÉ

Voir l'original sur karmapa.org (anglais)

  [Español aquí] 

Le 8 mars 2019

Thayé Dorjé, Sa Sainteté le XVIIe Gyalwa Karmapa, partage le message suivant à l’occasion de la journée internationale de la femme 2019.

 

 

 

 



 

 

 



Chers amis du Dharma,

C’est aujourd’hui la journée internationale de la femme, un jour où nous prenons le temps d’honorer le rôle spécifique que les femmes ont dans notre vie et dans notre monde.

Il y a plus de 7,5 milliards d’habitants sur notre planète, répartis dans plus de 195 pays. Le voyage de chaque personne, sans exception, a commencé avec une mère. Une mère qui nous a nourris et nous a permis de nous développer dans son ventre. Une mère qui a dû accoucher et nous donner naissance, un acte d’un courage, d’un effort et d’une force spirituelle illimités.

Quand nous ne sommes que des nourrissons, notre mère nous nourrit, nous porte, prend soin de nous, nous aime – sans condition ni attente de quelque chose en retour. Et alors que nous grandissons, son amour et sa compassion demeurent constants, indifférents aux fluctuations du temps.

Toute personne qui chemine sur la voie des bouddhas et des bodhisattvas cherche l’éveil. Dans certains cas, ceci peut sembler un rêve lointain, inaccessible et impalpable par une personne ordinaire. Nous n’avons pas besoin de regarder plus loin que l’amour d’une mère pour avoir un exemple de ce que nous recherchons.

Dans notre monde conditionné, tout est impermanent. Tout, du fait de sa nature propre, doit se décomposer. C’est la raison pour laquelle nous recherchons quelque chose de plus stable, de plus permanent que des émotions éphémères ou une richesse matérielle.

L’amour d’une mère est atemporel. L’amour d’une mère est illimité. L’amour d’une mère est un aperçu de la richesse intérieure que nous avons tous au fond de nous.

En cette journée internationale de la femme, puissions-nous tous nous rappeler notre mère et toutes les mères du monde, parce que leur amour est le terreau le plus fertile dans lequel cultiver la compassion. Puissions-nous garder à l’esprit leur exemple chaque jour.

Avec toute ma compassion,

Thayé Dorjé
Sa Sainteté le XVIIe Gyalwa Karmapa


 

  

 

Dhagpo Kagyu Ling - Landrevie - 24290 Saint-Léon sur Vézère - tél : 05 53 50 70 75 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.