"Le bouddhisme est un mode de vie par lequel nous développons les qualités de notre esprit.
C’est un mode de vie très particulier, car c’est une façon d’atteindre le bonheur
sans nuire à autrui."

LE XVIIe GYALWA KARMAPA, TRINLEY THAYÉ DORJÉ

► EN [English here >]  ||  ES [Espagnol aquí >]


« L’enseignement du Bouddha se trouve en réalité dans l’esprit de quiconque le met en pratique. » C’est, en essence, ce que nous dit khenpo Chödrak Rinpoché durant le cours d’été, qui a lieu chaque année pendant trois semaines à Dhagpo Kagyu Ling.


Khenpo Chödrak Rinpoché et les stagiaires du cours d'été, juillet 2016
Khenpo Chödrak Rinpoché et les stagiaires du cours d'été, juillet 2016

Si au début du mois de juillet nous nous demandions encore ce qu’est le mahayana, le grand véhicule, après les trois semaines d’enseignement nous sommes fixés ! Nous l’avons décortiqué dans tous ses aspects : autant comme voie progressive que comme pratique au quotidien, depuis les conditions nécessaires à son application jusqu’aux bienfaits que l’on peut en recevoir.

Il est inspirant de voir comment khenpo Chödrak, partant du texte que nous étudions, passe d’un shastra (commentaire) à l’autre et donne une perspective vaste, comme exhaustive du sujet traité. Par exemple, la voie du grand véhicule se déploie en cinq étapes à parcourir successivement.

Khenpo Chödrak Rinpoché, juillet 2016
Khenpo Chödrak Rinpoché, juillet 2016

  • Première étape : le chemin de l’accumulation. Celui-ci est à notre portée ! Il est fait de l’écoute de l’enseignement, de la réflexion et de l’éthique à mettre en œuvre au quotidien.
  • Deuxième étape : le chemin de la jonction. Là, c’est la méditation qui domine avec son exploration progressive de la réalité.
  • Troisième étape : le chemin de la vision. L’étape est décisive, c’est le moment où la réalité est reconnue, le moment où l’on est définitivement libéré de la méprise et de l’illusion.
  • Quatrième étape : le chemin de l’entrainement. Le pratiquant continue à dissiper les derniers obscurcissements de l’esprit et mûrit les qualités afin d'aider les autres à une échelle toujours plus vaste.
  • Cinquième étape : le chemin où il n’y a plus rien à apprendre. C’est l’aboutissement, l’éveil, l’état de bouddha.


Alors que la troisième étape, le chemin de la vision, nous semble très éloignée de nous, comme inaccessible, khenpo Chödrak nous explique comment cultiver dès maintenant les qualités qui nous permettront de l’atteindre. Il relie les différentes dimensions de la pratique, il entre dans les détails et ce qui nous semblait si lointain fait irruption dans notre quotidien. C’est cela, le cours d’été : une ouverture sur les grands horizons de l’esprit éveillé et, en même temps, la mise en pratique au jour le jour.

Khenpo Chödrak Rinpoché et Christian Masse, juillet 2016
Khenpo Chödrak Rinpoché et Christian Masse, juillet 2016

Voilà qui rappelle l’instruction de Padmasambhava : « L’esprit vaste comme l’espace et l’action aussi fine que la fine fleur de la farine ».

Khenpo Chödrak, ce petit moine de 67 ans, mène le cours d’été depuis 24 ans ! Il est un des plus grands érudits de la lignée kagyü ; enseignant du Gyalwa Karmapa, il est une référence pour tous. Quand nous écoutons les enseignements qu’il transmet, nous pouvons être certains de leur justesse et de leur précision.

Khenpo Chödrak Rinpoché, juillet 2016
Khenpo Chödrak Rinpoché, juillet 2016

Depuis plusieurs années, il fonde le cours d’été sur L’Entrée en la Connaissance, une encyclopédie du bouddhisme rédigée par Jamgön Mipham. Quatre volumes en 10 chapitres qui abordent les 10 points clés menant à la libération, un précieux traité théorique auquel Khenpo donne vie.

Khenpo Chödrak Rinpoché et Christian Masse, juillet 2016
Les stagiaires du cours d'été, juillet 2016

Ce cours d’été est aussi une période de rencontre et d'étude collective. La transmission prend place le matin et les après-midi sont consacrés à la relecture de l’enseignement, aux cours de tibétain pour ceux qui le souhaitent et à la lecture du Soutra du coeur pour d'autres. C’est dense et joyeux. De plus, nous bénéficions du soutien des traducteurs. L’enseignement est donné en tibétain et traduit en autant de langues que nécessaire. Cette année : français, allemand et espagnol.

Khenpo Chödrak Rinpoché et Christian Masse, juillet 2016
Khenpo Chödrak Rinpoché et Christian Masse, juillet 2016

Il est rare d'avoir accès, sur une durée relativement longue, à une connaissance aussi maîtrisée, précise et profonde de l’enseignement du Bouddha. L’année prochaine, se déroulera le 25e cours d’été. Cela fait un quart de siècle que nous explorons le Dharma sous toutes ses coutures : la théorie de la perception, les écoles philosophiques, les différentes dimensions de la pratique méditative, etc. 2017 est comme un anniversaire et le thème qui sera abordé est de circonstance : l’éveil, le parfait état de bouddha. Tout cela est de bon augure…

Photo 7 : Kenpo Chödrak Rinpoché et les stagiaires du cours d'été, juillet 2016
Kenpo Chödrak Rinpoché et les stagiaires du cours d'été, juillet 2016

Puntso,
Responsable du programme à DKL.

Dhagpo Kagyu Ling - Landrevie - 24290 Saint-Léon sur Vézère - tél : 05 53 50 70 75 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.